Posts belonging to Category Voeux



Meilleurs voeux pour 2011, oui mais !!!

meilleurs vœux pour cette nouvelle année, qu’elle soit moins pire que la précédente, mais de cela j’en doute.
traditionnellement cette période est propice à présenter aux uns et aux autres, à ses amis, à sa famille, à ses collègues de travail, des messages d’espoir et d’amour. on souhaite bien sûr, que chacun reçoive tout l’amour qu’il mérite, qu’il gagne plus d’argent qu’il n’espère et qu’il soit en meilleure santé possible.
si l’on reste pragmatique, on peut se demander effectivement ce que va nous réserver cette année, ce qu’elle peut nous apporter surtout, la concrétisation de nos espoirs ou plutôt la désillusion .
j’ose espérer que la situation économique catastrophique dans laquelle le France s’enfonce tout doucement ne s’aggravera pas encore un peu plus chaque jour. les charges de nos entreprises augmentent et les marges s’amenuisent, le pouvoir d’achat des particuliers diminue et les liquidités se font de plus en plus rares.
pourtant la profession de Détective – ARP renforce sa règlementation et voit se crédibilité augmenter, mais d’un autre côté elle devrait voir ses effectifs diminuer en 2011.
la crise s’installe et devrait perdurer, les hausses annoncées sont déjà en vigueur en ce début d’année, alors même que les affaires diminuent.
la profession de Détective – ARP est en danger, car plus de la moitié des cabinets vit dans l’endettement, une partie se trouve surendettée et certains vont devoir fermer. est-il normal de travailler sans prendre de rémunération, pire même, de devoir toujours plus d’argent en fin de mois, sans pouvoir en tirer profit. il est des professions qui ne vivent plus de leurs activités, ce qui était flagrant pour les grosses entreprises qui licenciaient des dizaines de personnes en cas d’infortune, devient de plus en plus patent pour les TPE, les commerçants, les artisans et les professions libérales.
les professionnels sont de plus en plus étouffés, voire asphyxiés par des dettes qui ne cessent d’augmenter.
à contrario, la clientèle des Détectives -ARP devient de plus en plus exigeante et moins prolifique. elle n’hésite pas à négocier des rabais et des paiements à tempéraments sur des durées de plus en plus longues, et encore quand elle peut payer. il arrive même que certains clients mal intentionnés ne payent qu’au résultat, contestant systématiquement le montant à payer en cas de mission qui serait négative. il est clair qu’un prestataire de service ne peut pas aller au-delà de ses prérogatives, il ne peut pas non plus inventer des faits imaginaires pour satisfaire la paranoïa de quelques uns ou s’octroyer des droits qu’il n’a pas. le risque maximum entoure cette profession, qui ne bénéficie d’aucune circonstance atténuante en cas de litige, pire, elle se voit trop souvent suspectée d’utiliser des moyens illégaux ou déloyaux.
il devient urgent de remettre les choses à leur place, de revaloriser une profession qui bat de l’aile et d’éprouver la solidarité de ses membres.
comment ne pas s’inquiéter de cette évolution négative. on voit de plus en plus de clients contester les honoraires des Détectives – ARP, qui essayent d’éviter de travailler à perte.
quand le prix des carburants se trouve au plus haut, comment ne pas le répercuter sur ses frais ?
comment accepter que le client impose son prix, alors qu’il est calculé en fonction d’un seuil de rentabilité ?
comment accepter de se déplacer chez le client gratuitement quand celui-ci ne veut pas venir dans le bureau du professionnel ? est-ce qu’un avocat se déplace chez son client ?
pourquoi ne pas faire payer un devis à un client, simplement à cause du temps perdu ?
la professionnalisation du Détective – ARP existe pourtant bel et bien, sans doute restent-ils des brebis galeuses, mais le pourcentage est vraiment insignifiant.
la France a des atouts, mais elle subit la pression des marchés, et voit même ses entreprises copiées, pillées ou dénigrées. dans un contexte économique mondial devenu très concurrentiel il devient de plus en plus urgent de renforcer ses défenses et de lutter efficacement contre l’espionnage industriel et économique, contre toutes les facettes de la concurrence déloyale et contre toutes les tentatives d’escroquerie ou de vols qui mettent à mal toutes les structures privées et publiques.
nous le voyons encore aujourd’hui dans l’affaire de suspicion d’espionnage industriel chez RENAULT, quels moyens sont mis en place pour limiter ces problèmes ?
le Député Bernard CARAYON apportent des solutions quand au fait d’améliorer la sécurité des entreprises, il faut agrandir selon lui, le périmètre des infos sensibles avec une loi sur le secret des affaires et renforcer la formation interne des salariés. les entreprises Françaises sont effectivement vulnérables à cause de trop de naïveté, ce qui est impardonnable dans l’époque où nous vivons. ce retard aggrave la compétitivité de notre économie, car les rivalités à tous les niveaux deviennent de plus en plus féroces.
de même notre système judiciaire tant décrié ces derniers temps, n’a toujours pas fait sa révolution, pire, les budgets se réduisent et des tribunaux disparaissent, alors même que des innocents sont toujours victimes de dénonciations calomnieuses ou que des coupables continuent à vivre en liberté en toute impunité. le recours au Détective – ARP devrait pourtant être systématique en cas de doute, et les avocats, qui sont les premiers en ligne, devraient plus souvent lui faire confiance.
ne vient-on pas de voir aux USA un homme être libéré après 30 ans de prison, Cornélius DUPREE vient d’être innocenté grâce à un test ADN tardif, imaginez-vous passer tout ce temps derrière les barreaux alors qu’on est innocent. il a été condamné sur la base de méthodes dépassées, alors qu’un témoin capital ne l’avait pas reconnu.
en France cela peut arriver et arrive régulièrement, mais comment se défendre lorsqu’on est innocent mais que le justice vous croit coupable ? cela est arrivé à l’un de nos Confrères qui se trouve en Guadeloupe, en étant accusé de viol il a été poursuivi aux Assises, mais heureusement que sa bonne foi a été reconnue et que son accusatrice a été confondue.
de même, combien de meurtres et d’assassinats ne sont pas éludés, combien de familles restent frustrés et dans la détresse, simplement parce que justice ne leur a pas été rendue ?
alors faut-il incriminer notre Justice, je ne pense pas, car elle fait ce qu’elle peut, mais devant la recrudescence des délits et des crimes et la diminution de son budget, elle ne peut pas tout faire.
la recherche de la preuve est un métier, les policiers et les gendarmes sont là pour ça et sont très bien formés, mais sont-ils débordés ? je le pense aussi.
alors pourquoi ne pas envisager le recours à un Détective – ARP en cas de doute ?
le Détective – ARP ne doit pas être le dernier recours, il doit pouvoir s’insérer dans l’espace qui est le sien, c’est un homme de terrain avant tout et il connaît son métier et les Lois. une société moderne entraîne avec elle des lacunes, et elle ne peut satisfaire tout son monde. si le secteur privé n’a pas les mêmes atouts que le secteur public, il faut quand même reconnaître que ses interventions sont plus souvent positives que négatives. l’image de marque de toute une profession se juge aussi à ses compétences, à son sérieux et bien plus encore à ses résultats.
il est grand temps de se mobiliser pour faire valoir ces droits, pour propager l’idée de sérieux de toute une profession ,qui ne doit pas mourir, mais se développer comme elle le devrait.
alors souhaitons que cette nouvelle année ne reste pas un vœux pieux, mais un espoir de croissance pour un métier qui le mérité amplement.
Charles DMYTRUS